Le Comptoir de la Boutargue ou la boutargue des cousins Sanguinetti : le caviar de la corse.

Un Merveilleux article publié par INSULA IMMOBILIER

Publié le 16/09/2019

Un peu d’histoire…

Connaissez-vous la boutargue (ou poutargue), ce produit d’exception au goût unique et iodé ? Au temps des pyramides, les Égyptiens en consommaient déjà. Ce qui expliquerait la préférence pour le nom Méditerranéen Boutargue, le P n’existant pas dans l’alphabet de cette civilisation, d’après les explications de l’un de nos deux producteurs corses.

La boutargue est aujourd’hui un mets raffiné et recherché. Fabriquée à partir d’œufs de mulets sauvages, ses poches sont dans un premier temps salées, puis rincées et finalement déshydratées pendant plusieurs jours. Pour obtenir le produit solide fini, il faudra encore patienter entre 4 et 5 jours. Comparable au caviar, les amateurs sont nombreux en Corse et ailleurs.

Une production familiale et artisanale

Pour Jean-Louis et Jean-Louis Sanguinetti, cette spécialité culinaire est avant tout une belle histoire de famille. Une production réservée au départ à leurs proches et amis. Un savoir-faire ancestral transmis par leurs pères et grands-pères corses respectifs, qu’ils ont un jour décidé de commercialiser pour le faire découvrir au plus grand nombre. Avec comme seul souhait clairement affiché : confectionner un met de choix à l’esthétique soignée. Installés près de Bastia, Il a fallu à nos deux chefs d’entreprises près d’une année pour élaborer leur laboratoire sur Biguglia, et tout autant pour obtenir leur agrément sanitaire, gage d’un produit artisanal de qualité. Une reconnaissance qu’ils sont les premiers et les seuls en Corse à pouvoir afficher.

Fermez les yeux et dégustez

Un gout puissant, riches en nuances et en vitamines, la boutargue artisanale et naturelle des cousins Sanguinetti se consomme brute, finement tranchée au couteau. A l’apéritif, il conviendra de la déguster avec un alcool* fort comme le pastis ou le whisky, le vin blanc étant déconseillé. Ce caviar corse pourra également être accompagné d’un morceau de pain, auquel on pourra rajouter un filet d’huile d’olive.

Il est également possible de la cuisiner, à condition de choisir des préparations suffisamment simples pour ne pas dénaturer son arôme incomparable : simplement râpée sur une assiette de Linguini, par exemple.

Où se la procurer ?

La distribution de la boutargue corse Sanguinetti débute. Actuellement, leurs produits sont distribués dans certains restaurants, et mise à la carte de l’hotel InterContinental de Marseille par le chef étoilé Lionel Levy. Épiceries fines comme La Maison Française ou le chemin des vignobles de Nicolas Stromboni également sur Paris chez Rose et Perles supérettes, poissonniers ou écaillers, voilà où vous devrez vous rendre sur Bastia ou Porto-Vecchio pour découvrir ce met rare aux saveurs incomparables. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous pouvez contacter l’entreprise 2JL Sanguinetti pour déguster ou distribuer à vos clients cette boutargue de Haute-Corse. Alors que l’un de nos deux cousins continue à exercer une activité annexe, le second a abandonné sa profession de géomètre pour se consacrer exclusivement à la fabrication, la production et la commercialisation de leurs produits.

Deux passionnés qui espèrent voir fleurir leur caviar de Méditerranée sur toutes les (bonnes) tables corses et d’ailleurs !

Pour les contacter : 06 85 82 29 71

34 vues0 commentaire